Un prêtre en grève de la faim pour les migrants

Un prêtre en grève de la faim pour les migrants

Depuis 17 jours, un prêtre et deux responsables associatifs ont entamé une grève de la faim pour protester contre les violences subies par les réfugiés à Calais. Ils demandent l’arrêt des démantèlements des camps de migrants pendant la période hivernal.

Hier, le ministère de l’Intérieur a envoyé un médiateur, Didier Leschi qui est le directeur général de l’Office français de l’immigration et de l’intégration pour négocier avec les grevistes.
Il a annoncé à la sortie de l’Église : « Il n’y aura pas de trêve dans les mises à l’abri. » Cela signifie en d’autres mots que les expulsions continueront cet hivers.

À noter que les grevistes ont reçu des menaces de l’extrême droite, les traitant de « collabo ». Le prêtre Philippe Demeestère, a réagi : « Les gens qui ont fait ça ne doivent pas trop savoir ce qu’ils disent ni ce qu’ils font. Pour moi c’est plutôt bon signe, ça veut dire que notre action remue ».

📸 Louis Witter

#News#BlondeNews#GrèveDeLaFaim#Réfugiés#Calais#TrêveHivernale

ParBlonde,
le

Nous contacter

3 min pour un Blonde meilleur

Reportez-nous votre expérience sur la bêta, ou les problèmes que vous constatez.
Sur quel terminal nous avez-vous visité ?*
Quel navigateur utilisez-vous ?*
Si vous avez rencontré un bug, décrivez-le ici*
E-mail